Image collection header

Les collections

02. Comment figurer dieux et rois ?

Vers 3500 avant J.C., une 1ère grande civilisation apparaît en Mésopotamie (actuel Irak) avec l’élaboration d’une écriture et la construction de villes ; à la tête de chacune de ces « cités-états » : un « roi-prêtre », intermédiaire entre ses concitoyens et les dieux ; ceux-ci, très nombreux, sont évoqués dans l’art mésopotamien, tel Enki, dieu créateur des premiers hommes, puis protecteur de ceux-ci quand les autres dieux décident d’éliminer l’humanité en envoyant un « Déluge » sur terre … ; quant à Ishtar, déesse de l’amour, les rois mésopotamiens l’épousent au cours d’un rituel célébré lors des fêtes du Nouvel An …  Les grands souverains sont représentés sur des objets exceptionnels, comme le « Code d’Hammurabi », ou ont fait l’objet de sculptures remarquables, à l’exemple de Gudéa, de Sargon II, ou d’Assurbanipal, œuvres rappelant souvent la piété du monarque et l’appui divin apporté à ses actions.

Affichage

date

a completer

Stèle du Code de lois de Hammurabi

Voir le détail

Plaque de revêtement du palais de Sargon

Voir le détail

Taureau androcéphale ailé du palais de Sargon, gardien de portes

Voir le détail

Relief de la déesse de la nuit

Voir le détail

Autres collections

Vitraux sainte chapelle

12. L’art gothique, pourquoi monter si haut ?

Portrait de l'empereur Auguste

08. L’art romain existe-t-il en dehors de l’idéologie impériale ?