Image collection header

Les collections

24. Comment briser la hiérarchie des arts ?
Le XIXe siècle

Tout le cœur du XIXe siècle est parcouru par divers mouvements tentant d'imposer une vision libérée de la peinture aux différents conservatismes de l'art dogmatique, présents en France depuis la création de l'Académie de peinture et de sculpture.

 

Les principaux artisans de cette nouvelle vision plus proche du réel sont Géricault, poussé par un vent romantique qui fait d'un naufrage (1816) une peinture: " Le radeau de la Méduse" effrayant les visiteurs du Salon en 1819, Courbet, qui refuse de peindre ce qu'il ne voit pas et dont le Salon refuse "l'Enterrement à Ornans" en 1850 et Manet trônera au Salon des Refusés en 1863 avec son légendaire " Déjeuner sur l'herbe" !

Affichage

date

Le radeau de la Méduse - Géricault Théodore

Voir le détail

Un enterrement à Ornans – Courbet Gustave

Voir le détail

Le Déjeuner sur l'herbe - Manet Edouard

Voir le détail

Autres collections

Tête d'ange

09. Byzance est-elle seulement l’héritière de la Grèce et de Rome ?

Secrétaire à cylindre du cabinet intérieur de Louis XV à Versailles

22. Quel est l’art de vivre à la française au XVIIIe siècle ?