Toutes les collections

05. En quoi les recherches des artistes grecs vont-elles influencer l’art occidental ?

05. En quoi les recherches des artistes grecs vont-elles influencer l’art occidental ?

05. En quoi les recherches des artistes grecs vont-elles influencer l’art occidental ?

Partager

L'Antiquité, la Grèce

(Xe - Ier siècle av. J.-C)

 

Les artistes grecs font du corps humain l'objet quasi exclusif de leurs recherches. Rendu des muscles ou du plissé d'un tissu, équilibre des figures athlétiques, décomposition d'un mouvement, expressivité ou « Beau idéal », leurs propositions ne cesseront d'interpeller les artistes des siècles à venir.

Parmi les œuvres antiques, certaines ont été plus particulièrement étudiées, dessinées et copiées par les artistes durant des siècles jusqu’à constituer en quelque sorte le champ lexical fondateur de l'art occidental.

Ainsi, les recherches de Polyclète sur les proportions et la pondération des corps aboutiront à un modèle de référence pour toute œuvre représentant une figure humaine en position debout.

Ces mêmes recherches de synthèse et d’idéalisation se retrouvent dans le rendu des visages au « profil grec » si peu réaliste mais si intimement associé à l’idée de la beauté antique.

Œuvre sans doute la plus célébrée dans le monde grec antique, l’Aphrodite de Cnide de Praxitèle va inspirer les artistes des générations suivantes et constituer, en quelque sorte, la genèse du nu féminin, topos incontournable de l’art occidental.

Pourquoi ces œuvres ont-elles exercé une telle fascination durant des siècles et quels échos ont-elles suscités dans la création artistique ?